Méditations

Il est urgent que la grande philosophie, celle de la sagesse ouverte à la transcendance, reconquiert notre monde en quête de sens. Nous assistons déjà à une renaissance du dialogue entre la foi et les philosophes d’aujourd’hui. On ne peut indéfiniment refuser à la raison d’accéder aux lumières supérieures de la foi. La foi n’est pas une croyance obscure et subjective. Elle est essentiellement un discours de sagesse, plus encore, une rencontre avec la sagesse en personne, le Christ vivant, ressuscité.

Marie-Joseph Huguenin

Ta Croix, ô Christ, est la source de toutes les bénédictions, la cause de toute grâce. Par elle, les croyants tirent de leur faiblesse la force, du mépris reçu la gloire, et de la mort la vie.

S. Léon le Grand

Beaucoup demandent : qui nous fera voir le bonheur ?

Sur nous, Seigneur, que s’illumine ton visage !

Psaume 4

Notre nature est ainsi faite : il faut que nous entrions, tôt ou tard, dans le monde de la faiblesse. Fragiles nous naissons ; fragiles nous mourons. Il serait vain de vouloir atténuer cette réalité éminemment humaine. Il existe une fragilité originelle dont on ne guérit pas. Jusqu’au bout, nous vivons avec elle. Du haut de mes 90 ans, j’en fais l’expérience quotidienne. Je peux témoigner qu’il arrive un âge où l’on se sent de plus en plus diminué. Mais je vais te faire une confidence : ce temps n’est pas plus triste qu’un autre, car c’est celui de la rencontre. Nous comprenons que nous avons besoin des autres. Nous découvrons la valeur et la beauté de leur présence.

Jean Vanier

C’est là, dans ce cœur à cœur avec le Seigneur, à l’écoute de sa Parole, qu’il nous est donné de pouvoir renaître chaque jour dans l’eau vive de sa miséricorde, jaillissant de son cœur ouvert.

Pape François

La vraie mission n’est pas le prosélytisme mais l’attraction au Christ à partir d’une forte unité avec lui dans la prière, l’adoration, et la charité concrète.

Pape François

Tu veux honorer le Corps du Christ ? Ne le méprise par lorsqu’il est nu. Ne l’honore pas ici, dans l’église, par le tissu de soie tandis que tu le laisses dehors souffrir du froid et du manque de vêtements. Lorsque tu ornes l’église, n’oublie pas ton frère en détresse, car ce temple-là a plus de valeur que l’autre.

saint Jean Chrysostome