Méditations


La liberté est possession inaliénable de soi en même temps qu’ouverture universelle

à tout ce qui existe,

par la sortie de soi vers la connaissance et l’amour de l’autre.

Elle s’enracine donc dans la vérité de l’homme et elle a pour fin la communion.

Jean-Paul II


« Nos communautés chrétiennes doivent devenir

d’authentiques écoles de prière (…).

Il faut alors que l’éducation à la prière devienne en quelque sorte

un point déterminant de tout programme pastoral. (…)

Faire de l’Église la maison et l’école de la communion :

tel est le grand défi qui se présente à nous dans le millénaire qui

commence, si nous voulons être fidèles au dessein de Dieu

et répondre aussi aux attentes profondes du monde »

Jean-Paul II


Dans le récit de l’échelle de Jacob, les Pères ont vu exprimé symboliquement,

de différentes manières, le lien inséparable entre montée et descente,

entre l’eros qui cherche Dieu et l’agapè qui transmet le don reçu. (…)

Celui qui a bu à la source de l’amour de Dieu

devient lui-même une source

d’où «jailliront des fleuves d’eau vive» (Jn 7, 38).

Benoît XVI


Dans l’unité de Dieu, il y a le Père et le Fils en face l’un de l’autre,

et cependant un dans l’Esprit et dans la nature qui scelle l’unité des Trois.

Être deux c’est là quelque chose de proprement divin lorsqu’un troisième les unit.

C’est pourquoi le monde a été créé dans ce Deuxième, et dans ce Troisième il reste

fixé en Dieu.

Hans Urs von Balthasar


Le royaume de Dieu est « un être avec »,

un être avec Dieu et mon prochain

dans l’Amour.

Michelle Foucault


Thérèse d’Avila écrit pour nous apprendre à nous disposer à accueillir la miséricorde de Dieu.

Dieu se complait avec le pauvre qui l’accueille dans la prière.

Si j’estime que je suis le dernier des derniers, je suis le privilégié du Seigneur.

Marie-Joseph Huguenin


Pages ( 6 sur 6 ): « Précédent12345 6