Méditations


La prière est la clé qui ouvre le cœur de Dieu

Saint Padre Pio


Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.
Il enrichit ceux qui le reçoivent, sans appauvrir ceux qui le donnent.
Il ne dure qu’un instant, mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n’est assez riche pour pouvoir s’en passer,
Et personne n’est trop pauvre pour ne pas le mériter.
Il crée le bonheur au foyer, est un soutien dans les affaires et le signe sensible de l’amitié.
Un sourire donne du repos à l’être fatigué, rend du courage au plus découragé, console dans la tristesse et est un antidote de la nature pour toutes les peines.
Cependant il ne peut s’acheter, ni se prêter, ni se voler.
Car c’est une chose qui n’a de valeur qu’à partir du moment où il se donne.
Et si quelquefois vous rencontrez une personne qui ne vous donne pas le sourire que vous méritez, soyez généreux, donnez-lui le vôtre.
Car nul n’a autant besoin d’un sourire que celui qui ne peut en donner aux autres.

Gandhi


Il est essentiel de proclamer sans cesse les « mirabilia Dei ». La Bible est le recueil des pauvres du Seigneur qui font mémoire des merveilles de Dieu. Si le chrétien ne proclame plus les merveilles de Dieu, il ne sait plus qui il est. « Vous êtes une descendance élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, pour que vous annonciez les merveilles de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière » (1 P 2, 9).

Parce que nous sommes tous appelés à la sainteté, il est essentiel de demander avant tout dans nos prières, l’union à Dieu. Créés à l’image de Dieu, ayant revêtus le Christ à notre baptême, nous ne serons nous-mêmes et pleinement heureux que dans l’union à Dieu.

Il n’y a pas de plus grande preuve de l’existence de Dieu que le témoignage des saints.

Marie-Joseph Huguenin


Prenez-le temps de jouer,
    c’est le secret de l’éternelle jeunesse.
Prenez-le temps de rire,
    c’est la musique de l’âme.
Prenez-le temps de lire,
    c’est la source du savoir.
Prenez-le temps d’être calme,
    c’est la condition du succès.
Prenez-le temps de penser,
    c’est la source de l’action.
Prenez-le temps d’être bon,
    c’est le chemin pour être heureux.
Prenez-le temps de donner,
    la vie est trop courte pour être égoïste.
Prenez-le temps de travailler,
    c’est le prix du succès.
Prenez-le temps d’aimer et d’être aimé,
    c’est la raison de vivre.
Prenez-le temps de prier,
    c’est la force sur la terre.

Anonyme


L’amitié de Dieu Notre Seigneur, le Verbe de Dieu, a d’abord amené les hommes à Dieu pour qu’ils soient ses serviteurs, puis il a libéré ceux qui lui étaient soumis, comme il le dit lui-même à ses disciples : « Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que fait son maître, mais je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai appris du Père, je vous l’ai révélé. »

Saint Irénée


Dieu peut être vu en quelque manière par le coeur pur.

Saint Colomban


Il y a un style marial dans l’activité évangélisatrice de l’Église. Car, chaque fois que nous regardons Marie nous voulons croire en la force révolutionnaire de la tendresse et de l’affection. En elle, nous voyons que l’humilité et la tendresse ne sont pas les vertus des faibles, mais des forts.

Pape François


Chaque personne humaine a été élevée jusqu’au cœur même de Dieu.

Pape François


Seigneur, tu es doux et indulgent, plein de miséricorde : qui donc refuserait de te servir de tout son cœur, s’il a commencé à goûter, si peu que ce soit, la douceur de ton autorité paternelle ? Qu’est-ce que tu ordonnes, Seigneur, à tes serviteurs ? Prenez sur vous mon joug, dis-tu. Et comment est-il, ton joug ? Mon joug est facile à porter, dis-tu, et mon fardeau, léger. Qui donc ne porterait bien volontiers un joug qui n’accable pas, mais qui encourage; un fardeau qui n’écrase pas, mais qui réconforte? Tu as donc ajouté à juste titre : Et vous trouverez le repos. Et quel est ton joug qui ne fatigue pas mais donne le repos ? Eh bien, c’est le premier et le plus grand des commandements : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur. Qu’y a-t-il de plus facile, de plus agréable, de plus doux que d’aimer la bonté, la beauté, l’amour que tu es parfaitement, Seigneur mon Dieu ?

Saint Robert Bellarmin


Ton amour me fait danser de joie :

Tu vois ma misère, tu sais ma détresse.

Tu ne m’as pas livré aux mains de l’ennemi ;

devant moi, tu as ouvert un passage.

Psaume 30 / 31


Tu m’apprends le chemin de la vie :

devant ta face, débordement de joie !

à ta droite, éternité de délices !

Psaume 15 / 16


Tout a été créé comme un cadeau pour toi,

et toi comme un cadeau pour les autres.

Chiara Lubich


Le temps est l’éternité commencée.

Elisabeth de la Trinité


Pages ( 3 sur 6 ): « Précédent12 3 456Suivant »