Pastorale

Homélie du dimanche et des fêtes

2e Dimanche du temps ordinaire

19 janvier

« Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde » (Jn 1, 29-34)

« Je fais de toi la lumière des nations », proclame Isaïe. Et Jean-Baptiste atteste que Jésus est le Fils de Dieu, qui accomplit cette prophétie. Ce n’est pas une simple opinion. C’est dans la lumière de l’Esprit Saint qu’il voit le Christ. Celui-ci en rendra témoignage par d’innombrables signes, par sa sagesse, son amour, par tant de guérisons miraculeuses, et, finalement, par sa résurrection. Il est l’Agneau de Dieu, mort et ressuscité, pour que nous ayons la vie en plénitude, que nous recevions l’Esprit Saint, seul capable de nous rassembler dans la vérité de l’amour.

Par sa vie et son message, le Christ répond à l’attente des hommes. Dans la crèche, il annonce que le pauvre est appelé fils de Dieu. Il fait tomber toutes les barrières dressées entre les hommes en proclamant qu’ils sont tous frères et qu’il n’y a qu’un seul Dieu et Père de tous. Il associe indissociablement l’amour de Dieu et du prochain comme critère décisif de la vraie religion en esprit et en vérité. Bien loin de condamner le pécheur, il lui offre sa miséricorde infinie. Il témoigne d’un amour si grand, qu’il révèle le vrai visage de Dieu. Si aujourd’hui, nous reconnaissons une égale dignité pour tous, c’est à Jésus-Christ que nous le devons.

Il est urgent aujourd’hui de comprendre qu’en l’Évangile se joue l’avenir de l’humanité. Le monde est devenu un village. Nous vivons dans une étroite dépendance. L’Évangile ouvre les chemins de la fraternité : en accueillant l’Esprit Saint, nous nous rassemblerons dans l’unité de la charité. En nous unissant à Jésus-Christ, nous entrons dans son alliance qui fait de nous des enfants de lumière.

Il est aujourd’hui essentiel de savoir que le Christ est attendu partout comme le trésor caché dans toutes les cultures et dans toutes les religions. Les droits de l’homme proclamés après la 2e guerre mondiale expriment l’aspiration de l’humanité à la dignité, à la justice, à la paix. Or, ces droits sont le fruit de la culture chrétienne. L’enseignement du Christ s’adresse à la raison humaine. Il vient l’éclairer, la confirmer. Tout homme, parce qu’il a un cœur et une raison, est appelé à trouver sa joie et sa plénitude dans l’Évangile. Ne l’oublions pas, Jésus est l’autorévélation de Dieu à notre monde. Par Jésus-Christ, Dieu se révèle à l’homme et l’appelle, par le baptême, à l’incomparable dignité des fils et filles de Dieu.

L’Église a une mission toute particulière dans le monde. Elle a la mission d’humaniser notre monde en lui révélant l’amour et la miséricorde du Christ, qui donnent à tous une espérance et un avenir. La mission de l’Église est celle de rassembler les hommes dans l’unité de la fraternité. Nous prions cette semaine pour l’unité des chrétiens, et c’est bien là une mission essentielle de l’Église. L’Église est appelée de façon de plus en plus pressante à être le signe visible et le moyen de la communion des personnes dans la liberté, la sagesse et la miséricorde.

De tout temps, les hommes ont cherché Dieu. En Jésus-Christ, c’est Dieu en personne qui vient lui apporter une réponse capable de combler son cœur. Celui qui connaît vraiment le Christ entre dans une joie et une conviction que rien ne pourra abattre. L’Évangile apporte à nos familles, la paix, l’amour et la solidité à laquelle elles aspirent. Soyons donc les témoins joyeux et convaincus de la Bonne Nouvelle de l’Évangile. Comme l’écrit saint Paul : « La création entière attend la révélation des fils de Dieu » (cf. Rm 8,19). Amen !

Prière universelle :

  • Pour que le monde d’aujourd’hui accueille la Bonne Nouvelle de Jésus, venu apporter l’amour sur la terre. Prions le Seigneur.
  • Pour que les chrétiens se rassemblent dans l’unité et sachent être les témoins joyeux de l’alliance de Dieu avec son Peuple, qui fait de nous des enfants de lumière. Prions le Seigneur.
  • Pour que tous ceux qui souffrent dans notre entourage reçoivent le réconfort de l’amour fraternel. Prions le Seigneur.
  • Pour nous tous ici réunis : que notre communion eucharistique renforce les liens de notre unité et fasse de nous des témoins rayonnant de l’Évangile. Prions le Seigneur.

P. Marie-Joseph Huguenin

Lectures bibliques du jour sur www.aelf.org