Pastorale
 

Homélie du dimanche et des fêtes

 

20e Dimanche ordinaire

19 août

« Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel » (Jn 6, 51-58)

Lorsque Jésus, au soir de sa Passion, a consacré le pain et le vin de la Pâques, il a prononcé des paroles extraordinaires. Il a dit : « Ceci est mon Corps, ceci est mon Sang ».
Il se rattachait ainsi, en la dépassant, à la révélation de la Sagesse invitant les hommes à son repas : « La Sagesse a dressé une table… Venez manger mon pain et boire le vin que j’ai apprêté ! Si vous manquez de sagesse, venez à moi ! »
Ce repas, c’est le Christ lui-même, puisqu’il est la Sagesse en personne. C’est un repas de communion où, en accueillant la Personne du Christ, nous sommes nourris pas sa Présence et son amour, et nous accédons ainsi à la Sagesse éternelle.
Thérèse d’Avila se représentait le Christ auprès d’elle et se blottissait contre lui. En le priant et en l’aimant, elle se sentait tout près de lui. Dans cette étroite relation, elle se nourrissait de la Sagesse, qui procède de cette relation d’amour et d’écoute. Ainsi, elle pouvait se mettre à enseigner, à transmettre ce qu’elle avait elle-même reçu. La Parole de Dieu devenait lumineuse au contact du Christ, Maître de Sagesse.
La sagesse est d’un autre ordre qu’un savoir purement intellectuel. Elle est une connaissance intuitive des chemins de vie. Elle nous permet de mettre en œuvre l’Évangile et d’être enfants de lumière. Marie est la Mère de la Sagesse, car elle est remplie de l’Esprit Saint, l’Esprit de lumière et d’amour. En engendrant le Christ, Sagesse éternelle, elle est devenue la Mère qui nous engendre dans le Christ, Lumière du monde.
Il est essentiel de comprendre que notre foi nous fait accéder à la sagesse. La foi n’est pas quelque chose de purement personnel et subjectif, que l’on garderait pour soi et qui serait finalement qu’une obscure option personnelle. Souvent, aujourd’hui, la foi est perçue sans lien avec la sagesse. Il y a au contraire un lien très étroit entre la foi et la sagesse. Elle apporte des lumières essentielles à l’intelligence. La foi catholique est un don extraordinaire parce qu’elle nous donne la connaissance du Christ et l’accès auprès de lui. Il est en personne la Sagesse donnée au monde. Cette sagesse nous est communiquée de différentes manières. D’abord dans la prière, qui nous met en relation immédiate avec le Christ Sagesse éternelle. Ensuite, par sa Parole, que nous recevons quand nous méditons l’Évangile. La communauté chrétienne vient nous aider de façon déterminante à comprendre la Parole de Dieu par les grands témoins de l’histoire de l’Église, jusqu’à aujourd’hui. Par elle, nous devenons pour le monde d’aujourd’hui des acteurs de la sagesse divine. Enfin, la grâce des sacrements, qui nous met en présence du Christ agissant au cœur de l’Église, pour nous donner part à sa Sagesse et à sa vie. C’est par cette expérience de communion que nous pouvons nous avancer dans la vie sur un chemin de lumière.
Dans le repas eucharistique venons nous rassasier de la sagesse divine. Ce que nous recevons avec action de grâce dans l’eucharistie est donné pour nous-mêmes et nos proches. Nous sommes envoyés au monde pour lui annoncer les chemins de la sagesse, souvent plus en actes qu’en paroles. La parole vient ensuite comme un sceau, pour mettre en lumière le sens de nos actes.
Telle est en effet la Révélation divine : elle nous fait entrer dans sa lumière pour que nous soyons enfants de lumière et sagesse donnée au monde. Amen !

Prière universelle

  • Tu invites tous les peuples à la table de ta Sagesse. Donne à notre monde de découvrir dans le Christ des chemins de fraternité et de paix. Dieu, notre Père, nous te prions.
  • Pour toutes les personnes qui cherchent un sens à leur vie : qu’elles trouvent la Sagesse de Dieu dans le repas de l’eucharistie. Dieu, notre Père, nous te prions.
  • Pour toutes les personnes confrontées à des épreuves ou qui souffrent d’un handicap. Qu’elles trouvent dans le Christ et la communauté chrétienne, lumière et réconfort sur leur chemin. Dieu, notre Père, nous te prions.
  • Père très bon, ton Fils nous a manifesté le plus grand amour. Comblés par le Pain de Vie que tu nous donnes, enseigne-nous à vivre dans la louange. Dieu, notre Père, nous te prions.
P. Marie-Joseph Huguenin

 

Lectures bibliques du jour sur www.aelf.org
HAUT

 

Copyright 2005 - Koinonia - Webmaster - Mise à jour régulière