Lettre 9 (5 décembre 2007)
Retour aux lettres

Chers amis,

En ce temps de l’Avent, nous vous partageons le « Je vous salue » et « l’Angélus » Koïnonia, qui réunissent Marie et Joseph, flambeaux de l’humanité régénérée dans le Christ, ainsi qu’une méditation sur ces maîtres et précurseurs de la puissance « communionelle » de Dieu.

Marie et Joseph ont été appelés à précéder de façon toute particulière et unique Celui qui nous précède tous.

Ils l’ont entouré et l’ont accompagné tout au long de son chemin terrestre.

Ils L’ont soutenu lors de l’épreuve, chacun, sur l’une des deux rives de l’attente de la Résurrection. Car, dans leur vie, comme dans la mort, leur humanité conservait en elle, l’immortel désir du bonheur d’aimer, de communiquer, de vibrer et de retentir à la profonde joie si créative du don et de l’accueil… 

À la naissance et à la mort de Jésus, Marie, dans une totale désappropriation et une foi immense, enfante le Christ, entre les mains de Joseph son accoucheur, qui devient le témoin et le garant de l’espérance contre toute espérance.

Du début jusqu’à la fin de cette aventure exceptionnelle, la foi de Marie ne faiblit pas, au contraire, tout comme sa désappropriation… et Joseph, animé d’un courage fervent et totalement solidaire, se tient là, tout près, pour accueillir son Sauveur dans la vie comme dans la mort.

Ils ont été ses parents, ses protecteurs et ses tout proches complices, consacrant toute leur vie au soin de cet enfant Dieu, dans l’émerveillement, l’élévation, le choix de la Grâce quels qu’en soient les risques !

Avec le Christ, le Royaume est pour le monde un « déjà là » en même temps qu’un « pas encore ». Par leur appel à devenir parents de Dieu fait chair, et par leur « oui » inconditionnel qui les propulse comme acteurs au cœur même du dessein de Dieu, Marie et Joseph inaugurent l’entrée dans la nouvelle Alliance.

En L’éternel projet d’amour et de rachat qui vient consommer l’histoire humaine de tous les temps, les voilà éternellement, insensiblement et ineffablement mis à part !

Et par anticipation, les voilà irrésistiblement sollicités et invités à entrer, par l’accueil et l’offrande de tout leur être, dans le « déjà là » de la Résurrection…

Grâce à eux, l’humanité, jusque-là captive, peut découvrir sa destination, dans l’œuvre d’amour de Dieu, qui s’est offerte à nous. En effet, cette œuvre a trouvé dans le cœur de ce couple, un incomparable ancrage dans le partage et l’enracinement de la véritable foi, profusément fécondée par la véritable espérance.

Marie et Joseph sont l’humanité eucharistique, dans la coupe enflammée de leur offrande, une coupe de foi et d’espérance, qui s’offre à la Lumière de l’Amour – Vérité, qui va les révéler à eux-mêmes. 

Jésus, avant tout Fils de Dieu, s’est fait fils de l’Homme, c’est-à-dire fils de l’humanité, en devenant fils de Marie et de Joseph. Tout au long de son expérience temporelle, Marie et Joseph inaugurèrent le plus haut degré de maternité et paternité spirituelles, en ce monde.

Cette singulière filiation  peut nous amener à en déduire, qu’à l’égal de Marie, Joseph fut, lui aussi, préservé des effets de la chute. Il se trouve, avec Marie, entraîné dans cette nouveauté radicale que le Christ est venu assumée à leur côté. Ainsi ils forment le signe et l’image de l’humanité sauvée.

Prière à Marie et Joseph

(Il existe une version chantée)

Réjouissez-vous, Marie et Joseph, comblés de grâce,

le Seigneur est avec vous.Vous êtes bénis entre tous les êtres,

et Jésus, votre Enfant chéri, est béni.

Sainte Marie, saint Joseph, priez pour nous, pauvres pécheurs,

maintenant et à l’heure de la mort. Amen !

 

Prière de l’Angélus

L’Ange porta l’annonce à Marie et à Joseph

Et elle conçut du Saint Esprit,

Marie et Joseph acquiescèrent : "Voici les serviteurs du Seigneur :

Qu’il nous soit fait selon ta Parole !"

Alors, le Verbe s’est fait chair

Et Il a demeuré parmi nous !

Réjouissez-vous, Marie et Joseph, comblés de grâce, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénis entre tous les êtres, et Jésus, votre Enfant chéri, est béni ! Sainte Marie, Saint Joseph, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de la mort.

Daigne, Seigneur, notre Père, répandre ta grâce en nos âmes. Par le message de l’Ange, s ’est révélée l’Incarnation de ton Fils bien-Aimé. Conduis-nous par les mérites de sa Passion, avec le secours de Marie et de Joseph, jusqu’à la gloire de la Résurrection. Par Jésus, le Christ notre Seigneur. Amen !

(Les prières s’adressant à « Marie et Joseph » ensemble, ne sont pas très répandues. On a longtemps réduit le rôle de Joseph à celui d’un subalterne, mais désormais et notamment dans la spiritualité Koïnonia, le voilà réhabilité en toute justesse, auprès de sa bien-Aimée)

 

Après ce partage, les dernières nouvelles :

Depuis l’été dernier, une dizaine de personnes ont été contactées dans le but de mettre sur pied un groupe interdisciplinaire valaisan qui se donne pour tâche de promouvoir la communion des personnes dans le monde d’aujourd’hui.  Ce groupe interviendra soit par des rencontres en Valais soit sur la page forum de notre site.

La première rencontre est envisagée de la manière suivante : nous nous donnerons une journée pour nous rencontrer, faire connaissance et s’écouter. Il s’agit de créer déjà entre nous une dynamique de communion. Temps de prière (pour ceux qui le souhaitent), table ronde centrée sur l’écoute mutuelle, repas convivial et promenade. Chacun aura pour tâche de se situer personnellement dans ce projet, apportant sa contribution originale. Une synthèse des échanges sera rédigée ultérieurement. Nous mettrons ainsi l’accent sur l’écoute mutuelle.

Dans la prière, à la suite de Marie et Joseph, nous vous saluons de tout cœur.

Michelle Foucault & Marie-Joseph Huguenin
  HAUT
Copyright 2005 - Koinonia - Webmaster - Mise à jour régulière